Informations
Emulateurs
Roms
Bios
please, disable your adblocker

Legend of Zelda, The - Majora's Mask

Informations fichier

Legend of Zelda, The - Majora's Mask (E).zip 26.75 Mo Nintendo 64
Aventure Nintendo 2000 1 Manette Cartouche 03/06/2006 14/04/2021 41031 fois

Téléchargement direct du jeu
jeu Legend of Zelda, The - Majora's Mask
Note : 3.79 / - 156 vote(s)

A propos du jeu

Mécanique du jeu

Généralités

Concept et reprise du gameplay d'Ocarina of Time

The Legend of Zelda: Majora's Mask est un jeu d'action-aventure se déroulant dans un univers médiéval-fantastique qui mêle résolution d'énigmes, recherches d'objets et action comme des combats à l'épée en temps réel. Il reprend le système de jeu de son prédécesseur, développe certains aspects et en introduit d'autres inédits. Les séquences de jeu sont réalisées en trois dimensions et affichées dans une vue objective laissant apparaître l'avatar au premier plan en position centrale à l'écran (le jeu passe en vue subjective lorsque le personnage utilise l'arc). Le joueur dispose d'une grande liberté d'action dans cet univers en trois dimensions. Comme dans les précédents opus, Link peut effectuer des opérations de base tel que marcher, courir et faire de petits sauts lorsqu'il utilise son arme, ou converser et interagir avec d'autres personnages. Il doit utiliser des armes pour combattre des ennemis et des objets pour résoudre des énigmes. Son arme principale est l'épée, mais il en acquiert d'autres au cours du jeu. Il peut bloquer ou renvoyer des attaques avec son bouclier, assommer des ennemis en lançant des noix Mojos, attaquer à distance avec un arc et des flèches et utiliser des bombes pour détruire les obstacles et endommager les ennemis. Il peut également s'accrocher à des objets ou paralyser ses ennemis avec le grappin. Link dispose de pouvoirs magiques par le biais de divers objets, comme les flèches magiques, une attaque en charge, ou des items spéciaux. Il dispose également de son arsenal classique d'armes secondaires comme l'arc et les flèches, les bombes ou le grappin. Il peut obtenir des bouteilles vides qui permettent de conserver des liquides comme de l'eau, ou le monocle de vérité, qui dévoile certains éléments invisibles à l''il nu.

Le jeu reprend les mêmes contrôles et capacités que le précédent opus, Ocarina of Time. Link peut attaquer avec une attaque chargée, sauter en arrière dans un salto pour esquiver des coups. Le système de contrôles est identique à celui d'Ocarina of Time. Dans les combats, le joueur bénéficie du système identique à celui du premier opus, qui permet de verrouiller la cible avec un bouton et attaquer. Le personnage joueur reste donc toujours et automatiquement de face à son ennemi et peut tourner autour de lui, tant que le joueur ne relâche pas le bouton. Le système d'assignation d'objets aux boutons fléchés jaunes du précédent opus est reconduit. Link est accompagné de la fée Taya, qui l'aide dans sa quête.

La santé de Link est matérialisée par une série de c'urs, représentant des points de vie, qui se vident en tout ou partie en fonction des dommages reçus. Le joueur peut augmenter son nombre de c'urs en trouvant les 52 quarts de c'ur disséminés ou cachés à travers Termina, ou en les obtenant dans les donjons. Quand le joueur a collecté quatre quarts, un nouveau c'ur vient augmenter sa barre de vie. Comme dans la plupart des jeux de la franchise, les ennemis une fois vaincus laissent derrière eux des rubis, la monnaie fictive du jeu, qui permettent au joueur d'acheter des armes ou des objets dans les différents magasins. Le joueur peut en récupérer auprès des personnages joueurs, ou ramasser ceux qui sont aléatoirement cachés, par exemple dans l'herbe. De la même manière, le joueur peut récupérer des c'urs de vie, laissés par les ennemis, cachés ou donnés, régénérant la santé de Link. Il peut également récupérer des petites fioles vertes permettant de remplir sa barre de magie.

Précisions sur le gameplay

Majora's Mask alterne des phases de jeu dans des zones hostiles nécessitant des combats et des zones habitées privilégiant des interactions avec des personnages non-joueurs. Le joueur doit donc réaliser des phases de dialogues avec des personnages non-joueurs et des phases de recherches d'objets, en réalisant des quêtes secondaires. Il doit traverser des donjons contenant des énigmes et en éliminer les ennemis, éviter les pièges, trouver des objets et des coffres, et vaincre des boss. Tous ces éléments permettent au protagoniste d'avancer dans l'intrigue principale. Link doit explorer les quatre régions cardinales, afin de visiter chaque temple où il doit vaincre chaque boss et libérer chaque Géant, dans le but de retourner à Bourg-Clocher et d'affronter Skull Kid et empêcher la lune de s'écraser. Pour cela, il utilise son Ocarina du temps pour remonter régulièrement trois jours plus tôt et éviter la catastrophe, jusqu'à ce qu'il ait atteint son objectif, aidé par des différents masques lui permettant de progresser dans sa quête.

Le jeu intègre également de nombreuses quêtes secondaires diverses. Le joueur doit donc interagir avec des personnages non-joueurs qui pour la plupart ont un emploi du temps précis, alors que certaines quêtes se déroulent sur plusieurs jours. Celles-ci permettent d'obtenir des rubis, des quarts de c'ur, mais la plupart donnent des masques. Le gameplay est donc beaucoup plus centré sur la vie de Termina que dans les autres jeux de la franchise qui privilégient les donjons. Ces derniers comportent également des quêtes annexes, qui consistent à récupérer quinze petites fées par donjon, qui octroient finalement améliorations et magies. Link doit jouer à de nombreux mini-jeux. Ceux-ci peuvent prendre différentes formes, par exemple les courses Goron, celles des Zoras, des chiens ou des chevaux. Le jeu des coffres de trésors, déjà présent dans les précédents opus sont également présents. Certains d'entre eux sont payants.

Spécificités de Majora's Mask et nouveautés

Du précédent opus, Majora's Mask reprend le système de chansons jouées à l'ocarina produisant certains effets magiques et la transformation du personnage joueur grâce à des masques, des concepts sur lesquels reposent les fondements du jeu. La notion de voyage dans le temps est également abordée, cette fois-ci différemment, en introduisant un nouveau concept du cycle de trois jours, permettant au personnage de remonter régulièrement dans le passé à un moment précis. Le jeu comporte de nombreuses autres nouveautés comme le concept de l'emploi du temps et le système de l'agenda. Certains ennemis attaquent dès lors à plusieurs en même temps. Le joueur peut obtenir les cartes de chaque zone auprès du personnage appelé Tingle, afin de les afficher en bas à droite de l'écran. Le joueur peut obtenir un nouvel objet, un appareil photo appelé « Boîte à images », permettant de prendre un cliché.

La version Nintendo 64 du jeu nécessite l'utilisation de l'Expansion Pak, un accessoire augmentant les capacités mémoire de la console, et qui permet de produire des graphismes plus fins et d'afficher plus de personnages à l'écran. Le brouillard de distance est très réduit et a quasiment disparu. Les ralentissements lorsque plusieurs personnages sont affichés en même temps à l'écran ont également disparu. La version occidentale du jeu intègre une fonctionnalité qui permet de sauvegarder l'avancement durant la quête, à l'entrée de tous les donjons. En outre, toute nouvelle arme, nouveau masque, ou mélodie à l'ocarina est automatiquement sauvegardé dans l'inventaire. Et de surcroît dans cette version, les statues de hiboux dispersées dans les différentes régions permettent au joueur quand elles sont activées, de sauvegarder sa progression temporairement (jusqu'à l'extinction de la console, une sauvegarde définitive n'est effectuée que lorsque Link revient au premier jour). Les chansons apprises, les entrées dans le journal des Bombers, les plans, les cartes de donjon et les boussoles sont également conservées. L'intégralité du générique de fin est débloquée en finissant le jeu à 100 %.

Masques

Le concept des masques est déjà esquissé dans Ocarina of Time, mais ne représente qu'une quête secondaire facultative. Désormais, les masques apparaissent au premier plan dans Majora's Mask. Lorsque Link met un masque sur son visage, il profite d'effets magiques et temporaires, comme la transformation en différentes créatures, ou l'obtention de capacités spécifiques, ce qui lui permet uniquement par la sorte d'accéder à certaines zones, de réussir certaines tâches ou actions, ou d'avancer dans l'intrigue. En fonction de la situation, le joueur doit donc choisir le masque le mieux adapté ou celui qui est nécessaire pour atteindre ses objectifs. Au total, Link peut collecter vingt-quatre masques. Il doit pour cela réaliser certains objectifs ou certaines quêtes secondaires. Chaque zone de Termina est associée à un donjon qui met en lumière et nécessite une des trois transformations obtenues grâce aux masques. Le dernier donjon nécessite toutes les compétences liées aux masques principaux.

Chaque transformation, possible à volonté, procure des capacités spécifiques au personnage joueur. Dès le début du jeu, Link est métamorphosé en Mojo, et par la suite, il peut rapidement transférer cette malédiction dans un masque qui lui permet de se retransformer en Peste Mojo à volonté. Sous cette forme, il peut effectuer une attaque en rotation, lancer des bulles, sauter sur l'eau et voler pendant une courte période en effectuant un saut en rentrant dans une fleur Mojo. Cependant, sous cette forme, sa petite taille l'empêche de sauter très haut et il ne sait pas nager. Par la suite, Link acquiert le masque Goron, qui lui permet de rouler très vite sur le sol comme une pierre, qui peut être équipée de pics, puis rouler avec une force meurtrière dans des ennemis ou des blocs à détruire. Sous cette forme, il a également la possibilité de piétiner le sol avec son corps massif et caillouteux, marcher dans la lave sans subir de dégâts et frapper vers le sol tout son poids pour déclencher des interrupteurs. Toutefois, son poids lui impose une certaine lenteur, et par nature, il ne peut aller dans l'eau. Un masque permet de transformer Link en Zora et de nager plus rapidement et marcher au fond de l'eau, lancer deux nageoires en forme de boomerang, et générer un champ de force s'apparentant à une décharge électrique. Néanmoins, il s'avère très vulnérable à la glace et au feu. Ces trois transformations reçoivent des réactions différentes de la part des personnages non-joueurs. Par exemple, en Goron et Zora, Link peut quitter Bourg-Clocher à sa guise, alors qu'en Peste Mojo, il ne peut pas. Les animaux réagissent également face aux différentes formes de Link. Par exemple, ils sont indifférents à la forme normale de Link, l'attaquent en Mojo, sont effrayés lorsqu'il est en Goron, et le poursuivent en Zora.

Le dernier masque à être obtenu est celui de la Puissance des fées, uniquement utilisable lors des combats contre les boss, qui transforme Link en grand et puissant guerrier appelé Oni Link ressemblant à Link adulte (ou Kishin Link), et qui brandit une épée à doubles lames entrelacées, projetant des rayons sur les ennemis. D'autres masques offrent des avantages situationnels et des capacités plus spécifiques. Par exemple, le masque du Lapin permet de courir plus vite et de gagner des minutes dans le cycle de temps de trois jours, le masque de la Grande Fée facilite la recherche des quinze mini-fées présentes dans chaque donjon. Le masque de la Momie empêche Link de se faire pétrifier par des goules en croisant leur regard, ou le masque de la Nuit blanche évite au porteur de s'endormir.

Le 25 masque est le masque de Majora, que Link ne peut obtenir.

Gestion du temps et musique

Majora's Mask présente un cycle de temps qui dure trois jours, se répétant sans cesse jusqu'à la fin de la partie. C'est l'un des jeux de la franchise The Legend of Zelda dans lequel la notion de cycle de temps limité est la plus importante. Le jeu se déroule donc durant trois jours consécutifs, et à leur terme, si le joueur n'a pas terminé le jeu, il doit remonter le temps à chaque fois, à l'aide de son ocarina et de différentes mélodies. Pour gérer le temps dans ce cycle qui se répète, l'interface affiche en bas de l'écran une horloge en forme de demi-cercle et d'une aiguille représentée par un petit soleil et une lune. Le jour en cours (1, 2, dernier) est également affiché. Les 72 heures du cycle de trois jours représentent en réalité 54 minutes. Le temps s'écoule dans toutes les zones, toutes les salles et tous les donjons. Il est seulement figé quand le joueur consulte son inventaire et durant les conversations. Une journée commence à 6 heures du matin et se termine à 18 heures. Un compte à rebours en temps réel commence lorsqu'il ne reste que 6 heures le dernier jour. Link peut revenir à 6 heures du matin le premier jour en jouant le Chant du temps avec l'Ocarina du temps. Si le joueur ne le fait pas avant la fin des 72 heures, la lune s'écrase contre Termina. Elle détruit cet univers, la partie se termine, et le joueur perd une partie de ce qu'il a accumulé depuis sa dernière sauvegarde. Le retour à l'aube du premier jour sauvegarde les progrès et les principales réalisations du joueur, tels que la collecte de cartes, de masques, de musique et d'armes. Les énigmes, les clés et les objets mineurs sont perdus, de même que les rubis. Le joueur peut cependant déposer à tout moment ses rubis à la banque de Bourg-Clocher et ainsi les sauvegarder. D'autre part, la plupart des personnages ne gardent aucun souvenir de leur rencontre avec Link.

La musique revêt une grande importance dans le gameplay de Majora's Mask. L'Ocarina du temps, déjà présent dans Ocarina of Time, permet de jouer tout un assortiment de nouvelles mélodies, notamment le Chant du temps qui permet à Link de remonter dans le temps et de recommencer plusieurs fois le cycle de trois jours et éviter la destruction de Termina. D'autres mélodies jouées à l'ocarina offrent différents effets magiques. Link peut ralentir le temps ou se déplacer au lendemain matin ou dans la soirée en jouant le Chant du temps inversé et le Chant du temps accéléré. L'instrument permet par exemple de manipuler la météo, ou déverrouiller les quatre temples. Des statues de hiboux dispersées dans certaines grandes régions du monde permettent au joueur quand elles sont activées, de sauvegarder sa progression et fournissent également des points de téléportation pour naviguer rapidement dans le monde, grâce à l'ocarina.

D'autre part, Link bénéficie de plusieurs masques lui permettant de se transformer en Peste Mojo, en Goron ou en Zora. Chacune de ces races possède un instrument spécifique, respectivement une trompette à plusieurs cornes, un tambour se portant à la taille et une guitare construite à partir d'un grand squelette de poisson. Certaines mélodies ne sont efficaces qu'avec un instrument particulier, donc dans la transformation adéquate.

Au cours du cycle de trois jours, de nombreux personnages non-joueurs possèdent un emploi du temps précis et des horaires fixes que Link peut suivre à l'aide du Journal des Bombers. Celui-ci suit les vingt personnages qui ont besoin d'aide, comme un soldat à qui Link doit livrer des médicaments ou un couple qu'il doit réunir. Les barres bleues sur la ligne de temps du journal indiquent le moment où les interactions sont possibles avec les personnages et les icônes indiquent que Link a reçu des éléments, tels que des masques, de la part de ceux-ci.


Manuel

manual for Legend of Zelda, The - Majora's Mask

Screenshot(s)

Image n° 1 - box : Legend of Zelda, The - Majora's Mask Image n° 2 - boxback : Legend of Zelda, The - Majora's Mask Image n° 3 - carts : Legend of Zelda, The - Majora's Mask Image n° 4 - screenshots  : Legend of Zelda, The - Majora's Mask Image n° 5 - titles : Legend of Zelda, The - Majora's Mask

Catégorie Nintendo 64

  • Nombre d'emulateurs : 14
  • Nombre de ROMs : 497
  • Nombre de Bios : 0
Nintendo 64

Émulateur au hasard